Accueil Blog Voyager seul, un retour à l’essentiel

Voyager seul, un retour à l’essentiel

12 minutes de lecture
0
107

Pour beaucoup de personnes, quitter leur confort quotidien pour s’aventurer sur des terres inconnues demeure l’impossible. Mais pour d’autres, comme Antoine Crombez, il s’agit là d’une occasion de profiter pleinement d’une réelle expérience

UN RETOUR A L’ ESSENTIEL

Je n’ai pas pu discuter souvent avec lui lorsqu’il était à Montréal, mais il est certain que le peu de fois ou nous nous sommes croisés, la passion, l’envie de l’aventure était présente en chacun de nous et prête à être partagée.
Qui n’aime pas écouter les grandes aventures racontées au coin du feu, le soir, dehors, par nuit sombre et pleine de magie.
Depuis 2010 Antoine en a des histoires à raconter, mais celle ci est pour moi, de loin, plus qu’une histoire, une épopée… l’épopée du Grand Nord !

En quittant la France en 2010, c’est un nouveau continent qu’il découvre, une nouvelle culture aussi et exercer son métier d’infirmier va demander une certaine période d’adaptation.
Mais qu’importe, aventurier dans l’âme, rien ne va entraver Antoine dans sa nouvelle quête.
Et c’est en poussant plus loin sa soif de découverte, qu’Antoine Crombez va décoller de Montréal en avril 2014 pour atterrir quelques heures d’avion plus tard dans un paysage à la fois magnifique mais combien reculé de toute civilisation qu’il avait connu jusqu’à présent.

Village nordique d’Inukjuak

Inukjuak se trouve sur la rive nord de la rivière Innuksuak, rivière reconnue pour ses eaux turquoise et ses rapides turbulents. Les nombreux sites archéologiques qui parsèment cette rivière sinueuse témoignent que cette région a été habitée depuis des milliers d’années. L’arrière-pays est dominé par de douces collines onduleuses et de grands espaces qui empreignent le paysage d’une « beauté silencieuse », comme le disent les Inuit du village. Du haut des collines, il y a une vue splendide du village, du petit port, des îles Hopewells et de la baie d’Hudson. Au printemps, la banquise entre ces îles et le littoral se soulève sous l’effet des marées et des courants et crée un champ spectaculaire d’immenses blocs de glace hérissés.

Antoine à franchi le pas, et vous fait découvrir sa nouvelle terre d’accueil au travers de son talent, qu’il vous expose en photo.

 Antoine Crombez Inukjuak

Antoine Crombez Inukjuak

Quand je regarde le parcours qu’il vit au jour le jour, le temps qu’il donne de son expérience dans la santé auprès des Inuits, une population attachée à ses traditions et qui vivent depuis des décennies de la pêche, la chasse, la cueillette, l’élevage de chiens de traîneau et la fabrication de vêtements en peau d’animaux, et malgré la barrière de la langue, on ne peut que le féliciter de cette démarche.

Que peut-il bien ressentir si loin de tout, loin de sa famille, de ses amis et de la facilité de la civilisation et de la technologie qui l’entourait dans les grandes villes allez vous vous demander?! La réponse est pourtant simple pour qui veut bien l’entendre.

Antoine Crombez Inukjuak

La fierté

Dans un premier temps, pour le regard de soi, l’image que vous portez sur vous même. Il est certain que de se retrouver immergé dans un paysage totalement différents, avec des gens différents, une façon de vivre différente, peut être déstabilisante. Mais passé ce cap, c’est une sensation de liberté totale qui imprègne chacune de nos cellules. Vous allez vous sentir plus vivants !

J’irai plus loin dans le raisonnement, il est naturel d’être fier de soi lorsque nous nous lançons dans un grand défi, sans oublier que le fait de préparer un voyage apporte déjà les bénéfices d’une joie intense, celle d’assumer ses ambitions, ses choix, ses valeurs. Voilà une opportunité de sentir que vous faites quelques chose d’utile pour votre prochain.

La découverte

Bien que l’inconnu fasse peur, il intrigue aussi. Et selon la destination que vous choisissez, il est plus ou moins facile de s’adapter en terre inconnue. Pensez également à votre sécurité, informez-vous sur les mœurs de la contrée que vous allez explorer. Il est sûr qu’étant plus vulnérable il vous faut être prudente.

Mais rassurez-vous, dans la plupart des pays, en faisant confiance à votre instinct vous parviendrez à faire de belles rencontres. Si vous partez dans l’idée de vous intégrer dans la vie locale, être seul est la meilleure solution pour y parvenir. Vous irez plus facilement vers eux, autant que vous serez plus abordable.

L’apprentissage

Parfois il n’est pas nécessaire de savoir parler 6 langues avant votre départ. Apprendre sur le tas, bien que plus fastidieux, il peut en être beaucoup plus intéressants. En perdant vos repères, vous vous permettez d’être plus attentif en ne disposant d’aucun traducteur ou perturbateur.

Mon conseil pour avoir toutes les chances de bavarder avec plus d’aisance: lisez le journal local, écoutez les gens. Cela vous permettra déjà de vous intéresser et de discuter de sujets qui concerneront vos futurs amis autochtones.

Assumer

C’est vous qui décidez. Vous êtes la seule personne qui ai les cartes entre les mains! Ne subissez pas les rythmes et les choix d’un tiers.

Assumez-seul vos décisions c’est en assumer seul les conséquences. 

Se rencontrer

Se connaitre, connaitre ses peurs, ses goûts. Offrez-vous le temps de devenir vous même. Cette expérience unique vous montrera sans aucun doute vos capacités et vos limites, ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus, faire une auto-analyse complète et mieux comprendre vos erreurs.

Rien ne vaux un voyage pour repartir sur de nouvelles bases et vivre plus en phase avec soi même.
« Antoine Crombez, voyager seul, c’est un retour à l’essentiel »

Et vous, avez vous déjà fait le choix de partir seul à l’inconnu, racontez moi?

Voyager seul, un retour à l’essentiel

Commentaires

comments

  • 1ère Expérience Couchsurfing

    « Le couchsurfing », ma 1ère expérience ! Avant de vous décrire ce qu’à été ma premi…
Charger plus d'articles liés
Charger plus par MATHIEU MONTAROUX
  • défi des 5 sommets du Charlevoix

    Relever le défi des 5 sommets du Charlevoix ! C’est ce que j’ai fais le week e…
  • Aventure avec un lecteur

    Expédition sauvage, l’aventure avec un lecteur Sortir de sa zone de confort, tout le…
  • E-store outdoor

    Partir en randonnée 1 journée ou plus, préparer son expédition à l’autre bout du mon…
Charger plus dans Blog

Vérifiez aussi

1ère Expérience Couchsurfing

« Le couchsurfing », ma 1ère expérience ! Avant de vous décrire ce qu’à été ma premi…