Accueil Découvertes Visiter Dawson City

Visiter Dawson City

15 minutes de lecture
1
147

48 Heures pour visiter Dawson City, Yukon

Il est finalement 16h15 le vendredi 3 juin 2016 quand je termine mes 740 km en canot de Whitehorse à Dawson City en passant par Carmack et le fort Selkirk.

Dawson City, petite ville aux décors de cinéma avec ses rues boueuses, des trottoirs de bois et ses maisons en bois colorées dans le Nord du Yukon, où, en 1898, 100.000 prospecteurs sont arrivés, sans rien pour la plupart, pour se transformer en chercheur d’or. Ici, les traces du passé sont encore bien visibles et je compte bien vivre mon Klondike durant mes 2 jours à Dawson City, je compte bien visiter Dawson City.

Visiter Dawson City

Visiter Dawson City

Pas question de dormir dans la rue ce soir, il me faut trouver un hôtel. Mon dévolu s’est finalement tourné vers le Bunkhouse. Un hôtel aux allures d’une auberge de jeunesse mais avec des chambres individuelles (2 lits simples dedans pour ma part). Si vous cherchez le luxe et l’espace, il est sur que vous pouvez passer votre chemin. Ici, le propriétaire remplace ce luxe et cet espace par sa disponibilité et sa générosité. Si vous avez besoin de n’importe quoi, il suffit de le lui demander et il saura vous le prêter ou vous le trouver. Les 4 toilettes et 4 douches sont communes mais qu’importe, il y en a pour tout le monde. les chambres sont à 85$/nuit avec wifi, café gratuit. Si vous restez plusieurs nuits, n’hésitez pas à lui demander une petite ristourne, je vous le dis, il est vraiment sympa, il m’a fait la première nuit à 85$ et les deux autres à 60.

Visiter Dawson City

Une fois mes bagages posées, c’est finalement ma première soirée qu’il m’a fallut renouer avec la civilisation et donc manger dans un bon restaurant. Je suis allé au Klondike Kate’s qui est un sympathique resto avec une déco de vieux canot suspendu et des affiches du 19e siècle. Ne cherchez pas les petits prix, sachez qu’à Dawson tout est quand même cher. J’ai mangé une salade césar, j’en ai eu pour 27$ avec taxes et tips… oui oui, je me console en disant qu’elle était bonne et que j’avais plus faim après ça mais ça m’a fait mal au porte feuille quand même !

Visiter Dawson City

Le lendemain matin, c’est direction le magasin général pour y faire quelques achats alimentaires. Pour mon petit déjeuner, je me suis tourné vers des beignets framboises entre autre à 1.29$ l’unité (aussi bon que ceux que j’avais en France) ! C’est alors le ventre plein que je me lance à la découverte de Dawson City qui a délibérément choisi de garder son style Far West. Et c’est l’organisme Parcs Canada qui s’occupe de préserver cet héritage historique datant de la ruée vers l’or du Klondike et qui propose aujourd’hui des visites de la ville à pied en anglais majoritairement mais aussi en Français. Renseignez vous auprès du centre d’information, ils parlent les deux langues aussi et sauront vous donner les bonnes adresses de visite ainsi que les heures et la langue proposée.

Visiter Dawson City

Visiter Dawson City

Visiter Dawson City

Visiter Dawson City

Avec ces bonnes adresses, j’ai pu visiter la façade Western du Palace Grand théâtre, les locaux du Daily news le saloon du Downtown Grand hôtel, le plus vieux hôtel de Dawson. L’après midi, j’ai pu continuer ma promenade de la ville du coté des cabanes de Robert Service et Jack London, tous les deux icône littéraire de l’aventure et des poèmes de la ruée vers l’or du Klondike.

Visiter Dawson City

Robert Service surnommé « le barde du Yukon » aimait grimper au sommet des collines à travers les saules et les aulnes en créant ses poèmes vibrants actuellement regroupes dans le recueil Songs of a Sourdough, et qui ont immortalisé la ruée vers l’or.

Visiter Dawson City

Visiter Dawson City

Jack London, un nom à tout jamais lié au Grand Nord canadien. Le Californien qui s’y est rendu durant la fièvre de l’or. Des allés et retours vers San Francisco, il n’en rapportait que quelques grammes mais il avait collecté assez de matière qui ferait de lui le grand écrivain que l’on connait tous pour ses œuvres telles que Croc Blanc ou encore l’Appel de la forêt. On peut visiter sa cabane et son musée pour y voir des photos d’époque et en connaitre d’avantage sur le personnage mythique.

Pour un beau coucher de soleil, laissez vous tenter par le Midnight Dome. A pied ou en auto, prenez de la hauteur sur la colline qui surplombe la ville et vous offrira un magnifique panorama sur Dawson City, la rivière Yukon et les grands sillons des résidus miniers de la vallée. Une ballade de 9km par la 7. Dome road.

La soirée s’annonce bien et s’est direction le Downtown hôtel. De dehors il n’est pas rare d’entendre le piano donner du rythme pour encourager les quelques clients curieux de boire le cocktail Sourtoe, la boisson phare de l’établissement. La tradition à Dawson City veut que les intrépides boivent un verre de whisky au fond duquel se trouve un orteil humain. Les lèvres du client doivent toucher l’orteil quand il boit son whisky, mais la consommation de l’orteil est interdite et passible d’une amende de 500$. Le barman responsable d’offrir le cocktail Sourtoe, Terry Lee, que l’on surnomme le toe captain, nous raconte qu’en 2013 un client a avalé le whisky et l’orteil, et a par la suite placé 500$ sur la table. Depuis, l’amende pour la consommation de l’orteil a augmentée à 2500$ ! La légende du cocktail Sourtoe a vu le jour en 1973 quand un excentrique nommé Captain Dick a trouvé un orteil conservé dans un bocal.

Passez boire un verre dans le bar du Westminster Hotel, surnommé le Pit. Un incontournable même si à première vu, il ne fait pas bon y aller. Détrompez vous, c’est ici que tout se passe ! Les mineurs sont encore nombreux à Dawson City, et même les plus riches – parfois très, très riches – arborent la barbe et des vêtements défraîchis. Un endroit où l’on peut croiser des personnages hauts en couleur? Aux murs, les œuvres de l’artiste Halin de Repentigny cadrent tout à fait avec la déco mi-camp de chasse, mi-kitsch.

Visiter Dawson City

20h, 22h ou minuit ,c’est l’heure d’aller au Diamond Tooth Gertie’s Gambling HallC’est ici qu’on peut voir le spectacle de French cancan et aller tenter sa chance au casino. Au milieu des machines à jouer et des tables de roulette, une grande salle décorée à la mode du Far West organise tous les soirs trois spectacles musicaux. Au programme: numéros de French cancan survoltés, ­animés par une chanteuse et sa troupe de danseuses en froufrous. Inoubliable!

Visiter Dawson City

Le jour du départ, si vous cherchez un transport de Dawson à Whitehorse, pensez à aller voir la compagnie Husky Bus. Des tarifs intéressants pour une jeune compagnie pleine d’énergie. Ils parlent Français et anglais et seront pour vous j’en suis sur une bonne alternative pour rejoindre la capital du Yukon.

Lonely Planet British Columbia & the Canadian Rockies 6th Ed.: 6th Edition

C $40,08
Buy This Item
amazon.ca

Alors, l’article vous a plu? N’hésitez pas à partager et si vous y êtes déjà allé, donnez moi votre ressenti.

Visiter Dawson City

Commentaires

comments

  • Arrivée à Dawson City

    Une nuit comme je m’en serais passé ! Vendredi 3 Juin 2016, 3 heures du matin. La pl…
  • La ruée vers l’or du Klondike

    L’aventure continue, 8ème jour… Déjà 8 jours; 1 semaine que je navigue sur le Yukon …
  • Whitehorse to Carmacks canoë trip

    Rivière Yukon, de Whitehorse à Carmacks en canoë Il n’est pas un jour où je regrette…
Charger plus d'articles liés
Charger plus par MATHIEU MONTAROUX
  • péninsule de Bruce, Canada

    150 ans du Canada, parcs nationaux gratuits Pour fêter les 150 ans du Canada, je voulais t…
  • Magasin général Le Brun

    Visiter le Magasin général Le Brun On ne peut pas venir de Montréal et aller en direction …
  • Lac Laberge en canot

    Traversée du lac Laberge en canot, première partie. Voilà 1 journée que je suis parti de W…
Charger plus dans Découvertes

Vérifiez aussi

Arrivée à Dawson City

Une nuit comme je m’en serais passé ! Vendredi 3 Juin 2016, 3 heures du matin. La pl…