Accueil Blog Préparation Whitehorse Dawson Canot

Préparation Whitehorse Dawson Canot

25 minutes de lecture
0
277

La rivière Yukon. De Whitehorse à Dawson en canot.

Le 21 Mai 2016, je vais réaliser mon plus grand défi jusqu’à ce jour. Une aventure personnelle, une expédition qui promet d’être extraordinaire. La soif de découverte, d’aller au delà de mes peurs, cette volonté que je ne saurai expliquer m’amène aujourd’hui à écrire cet article “préparation Whitehorse Dawson City Canot” en vu d’aider d’autres personnes qui, comme moi, recherchent une aventure au coeur de la nature sauvage du Yukon.

Mon expédition mise en ligne en Septembre 2015 a pour but dans un premier temps de réaliser mon rêve, plutôt un de mes rêves, mais aussi de réaliser le rêve d’un enfant malade de la Fondation Rêves d’enfants. Une première étape que je ne décrirai pas en train de Montréal à Vancouver, et une seconde, de Whitehorse à Dawson City.

C’est bien sur cette deuxième étape que je vais porter toute mon attention dans cet article.
Effectuer en 12 jours près de 800 km en canot sur la rivière Yukon entre Whitehorse et Dawson City.

Je ne suis pas le premier à faire une aventure comme celle ci, mais ce qui la rend d’autant plus intéressant, c’est plus le fait de le faire en solitaire, en autonomie complète sans rien ni personne sur des kilomètres. Autant dire que la logistique ne se fait pas tout à fait pareil que si nous partions à deux canots.
C’est pour cette raison que j’ai approché plusieurs aventuriers reconnus dans le milieu comme Frédéric Dion, qui est devenu la première personne à rejoindre le centre de l’Antarctique à partir de la côte, mais encore Billy Rioux qui a parcouru, seul les 54 kilomètres de la Chilkoot Trail et descendu, sur un radeau de fortune, 700 kilomètres de la rivière Yukon. C’est sans compter sur Alban Michon et son acolyte Vincent Berthet qui ont parcouru en kayak plus de 1000 km dans le Groenland. Tous les 4 auront apporté leurs connaissances et leurs expériences dans la réalisation de mon projet qui n’en demeure pas sans risque face à l’immensité du territoire Canadien, mais plus précisément du Yukon, sa nature encore sauvage, ainsi que sa faune bien présente dans cette région.

Partir pour une telle aventure c’est bien, mais faut-il savoir pourquoi on le fait, qu’est ce que cela va nous procurer, et quels en sont les dangers qu’on se doit de prendre en considération.

  • L’intérêt pour moi: Je vais voguer sur les flots de milliers de personnes qui ont participé à la ruée vers l’or dans les années 1897 – 1900.
    J’espère voir et profiter d’aurores boréales, de ses magnifiques paysages, du soleil de minuit, me retrouver seul face à la nature, les animaux… l’éloignement de la civilisation.
  • Les points à prendre en considérations: Fin Mai, l’hiver sera juste terminé, peut être même avec encore quelques morceaux de glace ici et là. L’eau sera froide. La fonte des glaces devrait augmenter le courant assez significativement. C’est à prendre en compte. De plus que je vais être totalement dépendant de la météo. Au delà de l’aspect climatique, il va s’en dire que se retrouver seul au milieu de la faune tel que le caribou, l’orignal, le loup, le grizzli et l’ours noir laisse à réfléchir comment on va passer la nuit !

Là où les idées sont plus claires, on commence à s’organiser.
Une fois que l’on a bien songé à dans quoi on s’embarque, il est temps de regarder comment on va s’y rendre, quelle location prendre, et tout ce qui touche à la logistique. Il est certain que c’est la partie la plus compliquée, mais je pense la plus intéressante car préparer son voyage c’est déjà y être un peu parti, c’est déjà avoir un pied dans le canot !

Partant de Montréal, je vais me rendre à Vancouver en train, puis de Vancouver à Whitehorse en avion. Ceci fait parti de la première étape de mon Expédition Québec Yukon qui est largement décrit sur sa page dédiée ici.

LE TRANSPORT / LOCATION
Le 26 Mai, je devrai être à Whitehorse. Plusieurs compagnies propose une location de canot pour effectuer ce segment de rivière Yukon. Je compte faire les 732km en 12 jours.

  • UpNorth Adventure qui propose la location à 445$ pour le canot et 570$ pour le kayak. Tout le matériel nautique, et protection des ours et de vos effets personnels est inclus ainsi que la possibilité de laisser le canot à Dawson.
  • Kanoepeople propose le même canot à 375$ et le kayak à 495$. Il faudra ajouter une taxe de chute de 75$ si on laisse le matériel a Dawson.Dans les deux cas, le mieux est de les contacter pour avoir leur mise à jour de tarification ainsi que sur le transport retour.

LA NOURRITURE
Il est parfois difficile de savoir ce qu’on va manger pendant 12 jours. Dépendamment de la météo, du climat, il est primordiale de bien manger. Certains aliments sont conçus spécialement pour les randonnées prolongées : les aliments lyophilisés. Ceux-ci sont légers, faciles à préparer (prêts à l’emploi en complétant avec de l’eau), et ce, sans oublier leurs saveurs et leurs valeurs nutritives remarquables. Toutefois, ils peuvent s’avérer assez coûteux. Voici un site Web présentant des produits lyophilisés développés par une nutritionniste experte en « nutrition de plein air ».

Happy Yak

Il existe aussi des produits américains. Voici les sites Web où vous pourrez retrouver plus de détails sur ces différents produits :

Mountain House
AlpineAire Foods
Backpacker’s Pantry

En ce qui me concerne, je vais me rabattre sur les sachets de pâtes Knorr et des soupes où l’on rajoute de l’eau. Des saucissons, viandes sèches, quelques boites de conserve pour les légumes, des céréales, fruits secs, lait en poudre, ou lait sucré concentré.
En tout cas, il y a de quoi satisfaire ses dépenses en calories et passer un bon moment gastronomique !

Il ne faut pas oublier qu’il faut prendre soin de son moral car c’est lui qui nous fera arriver à bon port. Il va tellement y avoir de moment où l’on va douter, être fatigué, avoir mal quelque part que le moral pourrait vite descendre dans les chaussettes.
Avec un bon repas chaque jour, on est sur de finir la journée avec les batteries au top!

L’EAU C’EST LA VIE !
Oui on va évoluer toute la journée sur l’eau mais il ne faut pas oublier de s’hydrater. Même si vous avez un hydro pack de 3 litres, il vous sera indispensable d’avoir un filtre ou des pastilles pour purifier l’eau. Le soir, je compte faire le plein d’eau avec ce système.

 

Platypus GravityWorks 4.0L Filter System, Platypus

$82,95
Buy This Item
amazon.com

Features

  • Shipping Information: View shipping rates and policies

Description

FEATURES of the Platypus GravityWorks 4.0L Filter System Filters four liters in 2.5 minutes Weighs in at just 10.75 oz (305 g) 8 liter capacity allows you to easily transport and store water for large groups Backflushes in four seconds, maintaining optimal performance with no additional parts or...

COMMUNIQUER POUR PAS INQUIETER MAMAN !
Si vous avez déjà parlé de votre projet à votre entourage, votre conjoint/conjointe, votre maman, elle n’aura surement pas oublié de vous mentionner son inquiétude face à toute cette engouement qui vous émerveille.
Le site findmespot.ca peut vous proposer plusieurs équipement qui vont rassurer maman!! (attention cependant au forfait additionnel à prendre pour le temps de votre aventure).

SPOT GEN3 Satellite GPS Messanger - Orange, Spot

C $189,99
Buy This Item
amazon.ca

Description

SPOT Gen3's customized tracking features takes your SPOT experience to the next level. Only with SPOT Gen3, is tracking motion-activated regardless of the level of tracking you choose (Basic, Unlimited or Extreme). A vibration sensor tells your SPOT to send track updates when you are moving and...

S’INFORMER & LIRE AVANT DE PARTIR
Il va être intéressant de lire ma section “survie” pour prendre des notes sur comment survivre en forêt etc… C’est parfait, mais il va falloir en lire un peu plus sur la rivière Yukon, l’histoire qui vous mène par là et dans mon cas, la ruée vers l’or.
J’ai pris soin de m’acheter c’est trois livres que je réfère bien évidemment.

    

Dans les 2 MapBook figure un paragraphe qui mentionne que nous devons prêter une attention particulière à la traversée du Lac Laberge. En effet, ca distance de plus de 50km peut paraître très longue. Il est mentionné qu’il faut absolument rester près de la rive droite. En cas de tempêtes soudaine les vents peuvent être très violents et des vagues assez importantes pourraient nous surprendre. La rive Est est plus facile d’accès dans cette hypothèse.

WHITEHORSE A CARMACKS
A mi-chemin de notre aventure se trouve la petite ville de Carmacks. Si on manque de quelque chose, c’est la seule place qui nous sera accordée pour faire notre ravitaillement. Ca laisse un peu de répit pour aussi prendre une douche dans le camping de la ville. Sinon, on se devra au minimum de faire recharger nos batteries pour finir les 735km en les immortalisants de photos.

LES FIVE FINGERS
La principale difficulté des 735km vont être de franchir les rapides “five fingers”. Là encore dans les MapBook, il est spécifié de les franchir par la droite si on veut pas risquer de chavirer. Les rapides sont classés R-II et R-III. Si on veut se rendre compte avant de les franchir de quoi ça a l’air, il y a un belvédère qui les surplomb. On y a accès à 100m en amont des rapides. Ainsi on pourra plus facilement évaluer l’ampleur de votre choix que de passer par là!

COPAIN COPAIN AVEC LES OURS
Pour finir, comme je l’ai mentionné plus haut, un contenant et un spray anti ours sont fournis avec la location du canot. Bien-sur ça peut être très utile et on va tout garder à proximité.
Les attaques d’ours sont pour ainsi dire inexistantes mais “mieux vaut prévenir que guérir”.
Je vous laisse un document en Français qui vous donnera quelques conseils sur les ours.

BearBooklet2014_FR_WEB

LE CLIMAT AU YUKON

  • Entre janvier et mai le climat est très mauvais. Il fait par exemple 13° en température maximum en mai et il pleut en mai 31mm.
  • Entre juin et août le climat est favorable. La température monte jusqu’à 18°.
  • De septembre à décembre le climat est très défavorable. En moyenne, le matin il fait -17°.
source: Où et quand partir au Yukon

 

PERMIS DE PÊCHE
Si vous voulez pêcher, vous devez acheter un permis de pêche provinciale du Yukon. Il vous en coutera 25$ (pour les canadiens).

SITES QUI VAUT LE COUP D’OEIL
Tout au long des 735km, des vestiges de la ruée vers l’or nous attende sur les berges. Il ne faut absolument pas louper les villages abandonnés tels que Fort Selkirk, Hootalingua et le village de Big Salmon.

ET MAINTENANT, L’EQUIPEMENT A EMPORTER

[sociallocker]

 Embarcation (canot ou kayak)*
 VFI (vêtement de flottaison individuel) de la taille appropriée*
 Pagaies* et écope*
 Corde flottante ou Sac à corde (15 mètres)*
 Sifflet*
 Chaussures lacées (pouvant aller dans l’eau avec semelles antidérapantes)
 Chaussettes de laine
 Genouillères
 Maillot de bain ou short
 T-Shirt
 Chemise ou vêtement à manche longue
 Chapeau ou casquette avec attaches
 Chandail de laine ou laine polaire
 Imperméable
 Pantalon (polyester ou nylon)
 Sac étanche
 Cordes de pointe
 Gourde ou thermos
 Tuque de laine ou polar

POUR UNE SORTIE EN KAYAK, AJOUTER:

 Jupette
 Pompe*
 Ballon de pagaie

SELON LA SAISON:

 Gants
 Vêtements isothermiques
 Bottillons de néoprène et bas de laine

 * Équipement obligatoire selon la réglementation de Transport Canada.

MATÉRIEL DE CAMPING

 Tente (complète)
 Tapis de sol
 Sac de couchage
 Lampe de poche ou lampe frontale et piles
 Réchaud et combustible
 Chaudrons
 Couteau
 Assiettes et tasses
 Ustensiles
 Nourriture
 Trousse de cuisine (allumettes et/ou briquet, condiments, pinces, savon biodégradable, linges à vaisselle, ouvre-boîte, spatule, etc…)
 Toile abri
 Petite cordelette (20m)
 Trousse de toilette
 Sacs de plastiques (pour rapporter les déchets)
 Sciotte
 Bougie
 Papier hygiénique
 Baril ou sac étanche ou sac à dos étanche
 Petite pelle

MATÉRIEL DE SÉCURITÉ

 Lunettes de soleil avec cordon de sécurité
 Crème solaire
 Crème hydratante
 Répulsif et/ou filet
 Trousse de premiers soins
 Trousse de couture
 Boussole
 Carte-guide dans sac étanche (par exemple ziploc)
 « Duct tape »
 Piles de rechange
 Couteau d’urgence
 Médicaments personnels
 Lunettes ou verres de contact supplémentaires

POUR DE PLUS LONGUES EXPÉDITIONS, AJOUTER:

 Radio ou téléphone satellite
 Copie des cartes
 Nourriture supplémentaire

VÊTEMENTS DE RECHANGE

 Sous-vêtements
 Bas chauds
 Pantalon
 T-Shirt
 Chemise
 Chandail
 Chaussures
 Tuque
 Serviette
 Sac pour vêtements mouillés

FACULTATIF

 Appareil photo
 Jumelles
 Filtre à eau
 Téléphone satellite

[/sociallocker]

J’espère que mon article vous aura aidé. Si vous avez besoin de conseils personnalisés, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

Préparation Whitehorse Dawson Canot

Commentaires

comments

  • Arrivée à Dawson City

    Une nuit comme je m’en serais passé ! Vendredi 3 Juin 2016, 3 heures du matin. La pl…
  • Whitehorse to Carmacks canoë trip

    Rivière Yukon, de Whitehorse à Carmacks en canoë Il n’est pas un jour où je regrette…
  • Traversée du Lac Laberge en canoë

    Traversée du lac Laberge en canoë, dernière partie. Au Yukon en cette période de l’a…
Charger plus d'articles liés
Charger plus par MATHIEU MONTAROUX
  • défi des 5 sommets du Charlevoix

    Relever le défi des 5 sommets du Charlevoix ! C’est ce que j’ai fais le week e…
  • Aventure avec un lecteur

    Expédition sauvage, l’aventure avec un lecteur Sortir de sa zone de confort, tout le…
  • E-store outdoor

    Partir en randonnée 1 journée ou plus, préparer son expédition à l’autre bout du mon…
Charger plus dans Blog

Vérifiez aussi

Arrivée à Dawson City

Une nuit comme je m’en serais passé ! Vendredi 3 Juin 2016, 3 heures du matin. La pl…