Accueil Aventures Hootalinqua et le Village Big Salmon

Hootalinqua et le Village Big Salmon

12 minutes de lecture
2
174

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Ce matin, le soleil perce dans la toile de tente. Il est 8h00 quand j’émerge et met un pied dehors. L’herbe est recouverte d’un givre blanc, tout comme ma toile de tente Eureka Alpenlite 2XT qui en a vu des biens pires. Mais ça annonce surtout que la nuit a dû être plus froide que les autres. Après réflexion, je me dit qu’après tout je commence à être pas mal au nord, proche du cercle arctique !

Les Anglais sont toujours couchés quand mon canot est prêt à partir.

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Aujourd’hui le paysage est quelque peu apocalyptique. La raison? des anciens incendies de forêt qui ont tout ravagé sur leur passage. les arbres sont calcinés, morts, laissant un paysage vide de feuillage mais à priori, pas pour les nouvelles pousses qui attire les orignaux car, en haut d’une crête, alors que rien ne pouvait présager sa venue, je fais la connaissance d’un orignal tout tranquille. Ni apeuré, ni stressé, juste immobile. Je cesse de pagayer, je me laisse glisser sur l’eau et il me regarde sans broncher me suivant simplement lui et moi du regard. Telle une belle histoire d’amour, nos regard se sont croisés et nous nous sommes plus quittés. En tout cas pas avant que le virage suivant nous oblige a continuer notre chemin. Une belle rencontre entre un homme et l’animal, entre l’animal et l’homme.

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Autre paysage qui m’a interpellé cette journée là, c’est le travail acharné des castors. Ce sont des kilomètres de forêt qui sont coupés en bordure de rivière. Les troncs sont en majeur parti sectionné, rongé à 20 ou 30 cm du sol. De ce fait, ce sont des dizaines de barrages qu’on peut voir durant la journée. Passé les diverses virages, je regarde mon GPS et ma carte. Mon objectif pour ce midi est la rivière Big Salmon. Juste à coté sur la rive de droite il y a un village qui porte le même nom. Encore un village avec des vestiges de la ruée vers l’or du Klondike. Il ne m’en faut pas plus pour me rebooster en motivation afin de partir en exploration et découvrir ce qu’il peut bien cacher. En 3 jours de navigation, avec une carte et un GPS, j’arrive maintenant à faire de belles estimations sur mes déplacements. Sur les coups de midi, comme prévu, je m’arrête au village, le – big salmon indian village – J’ai bien sur photographié toutes les cabanes présentent sur le site, je les ai visité, toujours surpris et admiratif de leur préservation. Pour l’écriture de cet article, j’ai cherché des descriptifs, des dates pour savoir depuis combien de temps le village est présent, qui y habitait, pourquoi etc… mais je n’ai rien trouvé. Je me suis donc tourné vers un spécialiste en la matière qui lui aussi à déjà réaliser cette aventure au Yukon. Billy Rioux me donne les informations que je cherchais.

Big Salmon, il s’agissait en fait d’un poste de la Police Montée du Nord-Ouest à la rencontre entre la rivière Big Salmon et la rivière Yukon. Quelques cabanes de prospecteurs et de la police sans plus. Les voyageurs en 1898, lors de la Ruée vers l’or, devaient obligatoirement s’arrêter sur ce lieu afin que la police vérifie leur identité, la quantité de victuaille et la qualité de leur embarcation.

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Dans la soirée quelques heures avant de trouver mon point de repos pour la nuit, j’ai de nous vu un orignal sur une berge. Toujours tranquille, profitant des rayons du soleil et de la tranquillité en ce début de saison. La journée aura été plus cool aujourd’hui. je voulais m’arrêter tôt le soir pour profiter un peu plus et me reposer. Mais le relief, la végétation et l’aspect des iles pourtant en grand nombre sur le fleuve ne m’a pas permis de m’arrêter là où je le voulais, et surtout quand! Les iles sont majoritairement des marais-cages, de la terre friable ou des roseaux. Rien à voir avec les belles plages du Lac Laberge qui m’a pourtant donné tant de mal mais qui finalement savait me récompenser le soir en m’offrant l’endroit idéal pour dormir.

D’une journée courte et plaisante, c’est une fin de journée un peu plus longue que prévue puisque j’en ai fait la plus longue avec un record a 122 km parcourus.

Hootalinqua et le Village Big Salmon

J’accoste sur la pointe d’une île, recouverte d’herbe et de paille. L’endroit parfait pour la nuit. Le ciel tout autour de moi est vraiment menaçant. Les orages se font entendre et je prépare tout mon équipement à recevoir à son tour une belle averse de pluie. Chanceux ou non, aucune goûte de pluie ne sera tombé 1 heure plus tard et les nuages seront partie de chaque coté de ma localisation.

La nuit tombée, il était peut-être 2 ou 3h du matin quand j’entend un bruit au bord de l’eau qui me réveil et me fait presque sursauter. Mais qu’est ce que c’est? Je regarde par la lucarne de ma toile de tente, il fait nuit je ne voit rien. Tout de suite mon imagination me fait penser à un ours qui frappe la surface de l’eau pour essayer d’attraper un poisson. Si un ours est là juste à quelques pas de moi, de ma tente, je suis foutu. Je me souvient presque avoir retenu ma respiration pour ne pas qu’il m’entende. Mais je ne voyais rien tellement il faisait noir. Gardant ma bombe anti ours près de moi je me recouche dans mon duvet en fermant l’œil qu’à moitié.

Le lendemain matin, après avoir vérifié si un animal (féroce) se trouve près de mon bivouac, je sors de ma tente. devant moi un castor prend lui aussi les premiers rayons de soleil quand soudain il me voit et “flappp” le castor plonge en me voyant et là, un sourire se dessine sur mon visage. Un soulagement et à la fois un peu de moquerie envers moi-même. Je venais de trouver mon coupable!

Intéressant non le village? N’hésitez pas à la partager et à laisser vos commentaires…

   JOUR 5

Hootalinqua et le Village Big Salmon

Commentaires

comments

  • Arrivée à Dawson City

    Une nuit comme je m’en serais passé ! Vendredi 3 Juin 2016, 3 heures du matin. La pl…
  • La ruée vers l’or du Klondike

    L’aventure continue, 8ème jour… Déjà 8 jours; 1 semaine que je navigue sur le Yukon …
  • Campement Selwyn River

    Sur la route de Selwyn River A l’aube du 7ème jour, la météo est plus que menaçante.…
Charger plus d'articles liés
Charger plus par MATHIEU MONTAROUX
  • Sentier d’interprétation

    Sentier d’interprétation Quoi de plus beau en ce milieu de Mai pour aller faire une …
  • -30°C en Camping Sauvage !

    Sentier Mont Morios – Charlevoix Cette année encore, l’appel de la forêt a été…
  • Randonnée au parc Ouareau

    Secteur du Massif, parc régional de la forêt Ouareau Ce matin, j’ai rendez-vous avec…
Charger plus dans Aventures

Vérifiez aussi

Arrivée à Dawson City

Une nuit comme je m’en serais passé ! Vendredi 3 Juin 2016, 3 heures du matin. La pl…