Accueil Techniques de survie Comment survivre face à un ours

Comment survivre face à un ours

11 minutes de lecture
2
141

Voici une méthode pour survivre face à un ours

« Le mercredi 22 septembre 2010, alors qu’elle sortait comme tous les soirs ses trois chiens dans son jardin, une Américaine vivant près de Missoula, dans le Montana ne se doutait certainement pas de l’horreur qui s’apprêtait à frapper à sa porte. Deux de ses bêtes, flairant la présence d’un ours brun à une vingtaine de mètres du domicile, se sont mises à aboyer avant de prendre la fuite. L’Américaine (qui a préféré rester anonyme) choisit alors de battre en retraite et de se réfugier dans sa cuisine, qui donnait sur son jardin. Peine perdue: l’animal avait déjà engouffré sa tête dans la maison alors qu’elle essayait de fermer la porte. Elle attrapa donc une courgette de plus de 35 centimètres de longueur, cueillie plus tôt dans son potager, et la jeta violemment à la tête de l’animal, qui détala aussitôt. » – Comment survivre face à un ours

Je me doute que tout le monde n’a pas une courgette de 35 cm dans sa poche tous les jours, et je vais donc vous proposer en détails quelques principes à connaitre sur comment survivre face à un ours.

Chez nous au Québec et partout au Canada, il n’est pas rare de croiser un ours dans les parc Nationaux. Dans l’Ouest du Canada et particulièrement dans le Yukon, c’est même très fréquent. Tous les ans, des randonneurs croisent des ours et il ne faut pas perdre de vu que l’ours est un prédateur. Surpris ou non, il pourrait vous infliger de grave blessures physiques, voire mortelles (Entre 1900 et 1986, une recherche exhaustive a permis de retracer 27 cas de mortalités dues à des attaques par des Ours noir en Amérique du Nord). Heureusement, bien des personnes connaissent des techniques, les réactions à adopter pour faire face à ce prédateur mortel, qui mesure parfois 2.7m de haut, grimpe aux arbres et peut courir jusqu’à 50 km/h. Bien évidemment, il est n’est pas question de fuir en courant ou d’engager un corps à corps avec l’animal, je vous laisse deviner l’issue du combat!

Les guides canadiens à télécharger sont plus complets sur le sujet, je vous laisse le lire tranquillement.

Comment survivre face à un ours

Les conseils des spécialistes:

L’ours en général est rarement agressif vis à vis de l’homme et tentera plutôt de s’écarter de votre chemin tranquillement. Au Québec sachez que vous avez plus de chances de vous faire frapper par un éclair que de vous faire attaquer par un ours. Dans l’Ouest canadien ce sera peut être un peu plus fréquent mais là encore les attaques reste minimes. Evitez cependant :

  • De le surprendre : Faites du bruit en marchant, parlez avec vos amis, fredonnez ou chantez en vous promenant… surtout dans les secteurs à faible visibilité où il pourrait ne pas vous avoir vu approcher. Evitez les secteurs identifiés comme dangereux et baladez vous en groupes.
  • de parcourir son territoire : soyez sur vos gardes si vous croisez des empreintes ou des marques de griffes sur les troncs d’arbres, des rochers déplacés, etc …
  • de l’habituer à l’homme : vous ne devez pas le nourrir ou laisser des odeurs de nourriture autours de vous ou sur vous. Il perdrait son appréhension naturelle et pourrait songer à vous attaquer. Jetez par exemple vos déchets alimentaires biodégradables dans la rivière.
  • de l’agresser : gardez votre chien en laisse pour éviter qu’il n’attaque. Ne vous approchez pas, surtout si vous croisez des petits, et même si ils sont mignons (la mère n’est pas loin, elle est dangereuse et nettement moins mignonne).

Et maintenant, les conseils en cas de confrontation :

  • Il est important de gardez votre calme et rester groupé.
  • Évitez de l’énerver.
  • Si vous voyez l’ours en premier, n’allez pas plus loin. A reculons, prenez la direction opposé. Ainsi vous pourrez le garder à l’oeil et le surveiller. Ne courrez pas et ne faites pas de gestes brusques.
  • Si l’ours vous a vu, ne le regardez pas dans les yeux. Marchez en reculant, lentement en lui faisant savoir que vous êtes là et que vous l’avez vu.
  • Faite votre possible pour que l’ours puisse s’écarter de votre chemin facilement. Ne le laissez pas acculer dans un coin, il attaquerait.
  • S’il vous charge, tenez vous droit et ne fuyez pas. Vous avez plus de chances de le voir s’arrêter dans sa course que de le distancer au 50m.

En cas d’attaque:

  • Repliez vous en position fœtale face contre terre et faite le mort tout en protégeant votre tête avec vos bras. Restez immobile jusqu’à ce que l’ours se lasse et attendez son départ, gardez patience. Attention, cette option n’est pas recommandée avec l’ours noir d’Amérique du Nord ou si l’attaque dure plus de 2 minutes. Si c’est le cas l’ours vous considère comme une proie, défendez vous.
  • Certains experts recommandent plutôt de se battre avec tout ce qui vous tombe sous la main : bâton, courgette ou bras d’un ami déjà dévoré. Criez et visez le nez !
  • Équipez-vous d’une bombe au poivre, en particulier le modèle vendu au Canada spécialement pour repousser les ours. Renseignez-vous bien sur son utilisation : le stress pourrait vous faire paniquer le moment venu et il serait trop bête de vous envoyer du gaz poivré au visage sous les yeux d’un ours hilare.

Maintenant vous savez comment survivre face à un ours. Si ça vous ait déjà arrivé, n’hésitez pas à me le raconter.

Comment survivre face à un ours

Commentaires

comments

Charger plus d'articles liés
Charger plus par MATHIEU MONTAROUX
  • 7 conseils pour survivre en camping l’hiver

    Le camping d’hiver peut être amusant, mais il peut aussi être tout simplement froid …
  • Devenez un pro de la survie

    LERPA a développé plusieurs outils, des fiches techniques, des documents au format pdf qu&…
  • Nos 7 ennemis

    Nos sept ennemis Dès lors que nous quittons notre zone de confort, que ce soit en randonné…
Charger plus dans Techniques de survie

Vérifiez aussi

défi des 5 sommets du Charlevoix

Relever le défi des 5 sommets du Charlevoix ! C’est ce que j’ai fais le week e…