Accueil Techniques de survie Comment resister au froid

Comment resister au froid

25 minutes de lecture
0
282

Trucs & Astuces pour s’habituer et résister au froid

Le froid arrive, normal, c’est bientôt l’hiver. Vous l’avez vu, il a déjà neigé un peu mi-octobre. Et cela va durer pendant plusieurs mois, il va donc falloir s’habituer !

Qu’on se le dise ou non, il y a ceux qui supportent bien ou mieux le froid et il y a ceux qui y sont plus sensible. Je vais vous donner quelques quelques trucs et astuces, de bon sens, qui devraient vous aider à combattre ce froid, et vous permettre d’affronter l’hiver avec les meilleurs atouts, dans les meilleurs conditions.
Je peux souvent constater que des maisons sont surchauffées dès que les premiers froids arrivent. Une réaction que je peux comprendre mais une réaction qui ne vous aidera pas à vous habituer au froid, qui ne vous épargnera pas d’être malade car le froid n’est pas notre pire ennemi de l’hiver (c’est même probablement un bon moyen de combattre les bactéries).
Au delà de notre ressenti, il faut aussi penser à réduire votre empreinte écologique par quelques gestes, qui en plus d’élargir vos limites de confort auront un impact positif sur la planète. Si vous vous sentez concernés par le sujet que tu vous connaissez des personnes qui sont comme vous, prenez le temps de partager ces conseils.

Alors, comment faire pour s’adapter et résister au froid ?

[sociallocker]

Il fait froid, je me couvre !

A mon bon sens, la première chose qu’on devrait faire bien avant de monter de chauffage, c’est de se couvrir un peu plus et trop de monde on tendance à l’oublier. A contrario, certains tombent dans l’absurde et exagère le phénomène. Je me suis déjà promené à Montréal, en ville. On était tout juste en automne avec de belles températures douces et je voyais déjà des gens porter tuque, moufles et leur gros manteau d’hiver ! J’me demande toujours ce que ces mêmes personnes portent quand il fait -20°C, mais bon.
En tout cas, si la température baisse, n’hésitez pas à vous habiller en conséquence, à porter des vêtement adaptés à la saison. Vous avez toujours le cul gelé? couvrez-vous bien, et entièrement! N’allez pas me dire que vous avez froid quand vous avez un pull qui ne couvre qu’une partie du corps. On a déjà vu dans mon article « comment prévenir l’hypothermie » que certaines parties du corps perdent de la chaleur plus rapidement que d’autres et donc naturellement notre corps dégage et perd sa chaleur. Le rôle principal de nos vêtements est d’empêcher cette perte de chaleur. Nous avons intérêt à mieux nous couvrir sur l’ensemble du corps. Ça me parait logique, mais au vu des gens qui m’entourent, ce bon sens n’est pas toujours acquis pour tous.
Il fait froid donc on se couvre avant de monter le chauffage !

1, 2, 3 couches superposées

Pour ceux qui me suivent depuis un moment dans mes aventures en montagne, dans le froid en randonnée ou non, on connait la règle des 3.
L’astuce est de superposer 3 couches de vêtement bien spécifiques pour que l’air entre chaque couche augmente l’isolation et diminue la déperdition de chaleur. Inutile de prendre un gros chandail, lourd et peut-être inconfortable, qui plus est, pas forcément pratique, optez plutôt pour un sous-vêtement technique porté près du corps qui va facilement évacuer la transpiration. Enfilez votre polo ou chemise avec un bon gilet en laine qui vous tiendra chaud. Le but est de pouvoir facilement se dévêtir quand on va entrer ou sortir d’un magasin, du métro ou du travail par exemple pour éviter le coup de chaud, une transpiration malveillante, et le coup de froid en ressortant humide. Pour finir, il nous faut un manteau qui aura la faculté de nous tenir au chaud mais plus précisément de couper le vent et la pluie. Oubliez pas la tuque, les moufles, un cache coup bien évidemment.
Avec cette astuce, ce conseil, vous allez avoir chaud dehors, et vous allez pouvoir vous adapter enlevant rapidement vos vêtements, sans ressembler à un pingouin, en fonction du lieu où vous vous trouverez.

Randonnée Deux Criques
Randonnée Deux Criques

Donner une chance d’habituer son corps

Je vais en surprendre certains étant donné ma capacité à appréhender le froid, mais il m’arrive aussi d’avoir froid, oui oui, même moi, comme tout le monde. En automne les températures baisses, et en hiver, c’est connu, il fait froid, et arrive l’été, c’est l’inverse, les grosses chaleurs reviennent. J’espère que je n’ai rien appris à personne! La nature s’adapte, les animaux s’adapte, il faut laisser le temps au corps de s’adapter, car oui, le corps sait et peut s’adapter.
Je suis allé en Afrique Centrale pendant 6 mois. Il faisait 33°C en moyenne et un taux d’humidité de plus de 80%. Maintenant j’habite au Québec où les températures hivernales sont en moyenne de -10 à -20°C. Croyez le ou non, je suis fait comme vous. J’suis pas un super héros, et bien que j’ai vécu dans des environnements particuliers, mon corps, cette formidable machine, s’est adapté. La capacité d’adaptation, c’est ce qui a permis à l’humanité de survivre depuis bien longtemps. Et en observant tous ces gens qui préfèrent la facilité d’augmenter le chauffage, nous sommes en train de la perdre notre capacité d’adaptation au profit du confort. La technologie et notre quotidien nous proposent sans cesse divers options de confort pour vivre toute l’année dans un environnement tempéré. Seulement, le revers de la médaille, c’est que, dès que vous sortez de votre zone de confort, vous vous sentez inconfortable, mal à l’aise, car vous n’avez pas laissé à votre corps le temps de s’adapter. Prendre sur soit, laisser le temps au temps, et progressivement vous vous sentirez bien mieux dans toutes les situations.
En Afrique, au bout de quelques temps, même avec 33°C, je commençais à mettre un chandail car j’avais un peu « froid ». Idéalement pour moi, entre 13 degrés et 23 degrés, je peux rester habillé de la même manière, là où beaucoup ont trop froid en dessous de 23 degrés et trop chaud au-dessus de 24 degrés… Pas facile la vie hein !?

L’effet psychologique, c’est dans la tête

« C’est l’hiver, il fait froid ». Dès que j’entends cette phrase annuelle, sans que la dite personne n’ait mis le nez dehors, je me dit que l’hiver va lui être long. Elle a déjà froid dans la tête avant même d’avoir réellement froid.

J’ai aussi vu plusieurs reportages sur des personnes qui pratiquaient le Yoga Tummo. Je ne saurais expliquer ce dont il s’agit exactement, mais ces personnes arrivent à rester dans des températures assez extrêmes très peu couvertes (auquel cas le danger, avec les températures extrêmes, reste une perte de dextérité, des brulures, voir des engelures et l’hypothermie). Mais cet article est dédié aux températures en France, dans des conditions normales.
Le toumo ou tummo (« chaleur, feu intérieur » en tibétain) est une pratique tantrique enseignée par le yogi Naropa qui permet de repousser les limites de résistance au froid. Le Toumo est un enseignement original de thermorégulation pour l’adaptation au froid, pour la reconstitution et le développement des défenses naturelles de l’Homme. Cette pratique stimule la totalité de notre système respiratoire, cardio-vasculaire et immunitaire.
Le Toumo permet de régénérer notre feu intérieur. Le chauffage l’hiver, la climatisation l’été, nous ont rendus physiologiquement paresseux et nous ont fait oublier la capacité d’adaptation de notre corps. Le Toumo assure un développement de nos capacités de thermo-régulation, afin d’éviter le refroidissement des parties les plus vulnérables en hiver, de profiter de notre propre feu intérieur pour se régénérer, de repousser ses limites de résistance au froid et de nous rendre capable de s’harmoniser aux changements de la vie.
Tout est dans la tête ! Intéressant hein !?

Expédition Rêve Blanc
Expédition Rêve Blanc

Le vent, un courant d’air est vite arrivé

Au Québec, on le voit souvent quand on regarde la météo, on parle tout le temps de température réelle, et température ressentie (en prenant en compte le vent). Dès qu’on sort à l’extérieur, qu’on soit en train de marcher pour aller au travail ou en randonnée dans les montagnes, le facteur vent n’est pas à prendre à la légère, il fait chuter considérablement les températures et donc, je dirai même plus, il faut s’en protéger ! Il est dès lors, conseillé de se prémunir d’une veste d’hiver qui peut être légère mais coupe vent et nous tiendra au chaud et au sec plutôt que d’avoir un gros manteau dont la matière laissera que trop facilement passer le vent.

Les mains, les extrémités doivent être protégées

Quand il fait froid, le corps réagit naturellement en protégeant les organes vitaux qui se trouvent pour la plupart dans notre cage thoracique. Dès lors, les extrémités sont délaissées, mais pourtant très importantes. Il est donc primordiale d’avoir un bon équipement vestimentaire comme des chaussettes chaudes, une tuque ou un bonnet, des moufles. Idéalement, on va se procurer aussi sous-gants auxquels j’ajoute une paire de moufles en polaire plus épais ou des gants en Néoprène qui coupe le vent et l’eau. Dans la neige en randonnée, ils sont parfaitement adaptés. Il faut absolument éviter les gants trop serrés, pour que l’air puisse circuler, ainsi que notre sang.

Rester actif, en mouvement

Il est important et finalement logique de rester en mouvement afin de faire circuler le sang. Ca nous permettra de rester éveillé, mais par dessus tout, ça nous réchauffera. Le monde dans lequel nous vivons actuellement nous permet de passer une grande partie de la journée assis dans une salle de classe, un bureau ou autre. Avouez que prendre un pause, se lever de temps à autre, descendre, ça nous réchauffe, ça nous reveille et c’est bon pour l’esprit. Quoi de mieux que de faire un peu de sport.Institut de recherches cliniques de Montréal, pour se maintenir en forme, il faut faire environ 10 000 pas par jour. Alors restons motivé, prendre les escaliers au lieu des ascenseurs et escalators, marchez au lieu de prendre son auto, tout ca ne sera que bénéfique et nous réchauffera naturellement.

Expédition Rêve Blanc
Expédition Rêve Blanc

Alterner chaud, froid

Une petite astuce quand on est à la maison et que le froid commence à s’emparer de nous, il peut être intéressant se faire la petite expérience suivante: Sans se couvrir de façon excessive, allez dehors quelques minutes puis rentrez. Prendre un bol d’air frais à l’extérieur vous fera le plus grand bien. Ne vous inquiétez pas, notre corps n’aura pas le temps de souffrir durant ces quelques minutes à la fraîche, mais le retour au chaud saura vous procurer d’agréables sensations !

J’espère avec ces quelques conseils, astuces, et explications avoir réussi à vous convaincre qu’il serait bon de (peut-être) changer vos habitudes. Ce simples gestes qui vous feront évoluer vers plus de confort, vous serez en meilleure santé, et la planète ne pourra que vous remerciez.

Pour terminer, voici une idée reçue sur le froid :

Je ne tombe pas malade à cause du froid !

A oui, pourquoi ?

Il est vrai que l’on tombe malade plus souvent en hiver, car en hiver, on passe moins de temps dehors, plus souvent dans un environnement clos, où nous ne pensons pas forcément à aérer et faire circuler l’air mais beaucoup plus facilement les microbes. La chaleur aidant (car il fait trop chaud souvent), les virus vont se propager beaucoup plus facilement.
Il est donc recommandé et indispensable de bien aérer, tous les jours, et surtout de ne pas surchauffer les pièces de la maison : la température idéale, conseillée dans une maison ou un appartement, est de 19 degrés. Et si vous avez un peu froid, vous n’avez qu’a rajouter un gros pull. Mais croyez moi, on s’habitue très bien. (il fait actuellement 5°C dehors, 19° dans la maison et je suis en t-shirt).

Dernier conseil: Le froid est bon pour le corps, nous sommes bien plus tonique, et les changements thermiques (type sauna suivi d’une douche glacée) aideront votre corps à s’adapter et résister encore mieux.

[/sociallocker]

Je suis curieux de savoir comment vous gérez votre hiver, le froid chez vous. Quelles sont vos techniques pour résister au froid ?

 Comment resister au froid

Commentaires

comments

Charger plus d'articles liés
Charger plus par MATHIEU MONTAROUX
  • 7 conseils pour survivre en camping l’hiver

    Le camping d’hiver peut être amusant, mais il peut aussi être tout simplement froid …
  • Devenez un pro de la survie

    LERPA a développé plusieurs outils, des fiches techniques, des documents au format pdf qu&…
  • Nos 7 ennemis

    Nos sept ennemis Dès lors que nous quittons notre zone de confort, que ce soit en randonné…
Charger plus dans Techniques de survie

Vérifiez aussi

défi des 5 sommets du Charlevoix

Relever le défi des 5 sommets du Charlevoix ! C’est ce que j’ai fais le week e…